J'avais la croix

J'avais la croix

Résumé

"Mise en scène macabre au Grand Som, l'un des points culminants du massif de la Chartreuse. Mercredi dernier, un groupe de randonneurs a découvert, attaché à la croix qui signale le sommet, le cops sans vie d'un jeune marginal. Des tracts portant une inscription latine "Staf Crux"jonchaienf les environs." Il ne faut pas beaucoup plus que ces quelques lignes lues dans Le Parisien pour que Le Poulpe se décide à sauter dans le premier train en partance pour Chambéry, plus précisément Saint Pierre-d'Entremont, petite station de ski en hibernation à cette époque de l'année. C'est depuis l'auberge de la charmante Mme Boule, où il a établi ses quartiers, que le Poulpe va mener son enquête. Il apprend que depuis plusieurs décennies, une discipline sportive non homologuée est pratiquée dans la région : Les croix qui signalent les sommets du massif sont régulièrement mises à bas. Par qui ? Pourquoi? Nul ne l'a jamais su, nul ne l'a jamais revendiqué, le mystère est entier. Ici, on avait fini par s'habituer à ce ballet de croix, mais un meurtre! on n'y comprend plus rien. Tous les locaux y vont de leur interprétation. Gabriel a du pain sur la planche, car il va vite se rendre compte que ce ne sont pas les suspects qui manquent dans ce petit village ... La guerre des croix viendrait-elle de commencer?

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782842195304
  • Disponibilité Épuisé
  • Nombre de pages 192 Pages
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 11 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 158 g
  • Distributeur Sodis

Série : Non précisée

Dominique Chappey

Dominique Chappey débarque en Normandie quand, sous les pavés, la plage est à peine tiède. Lit très tôt tout et n'importe quoi. Se veut un temps crooner ou torero, mais poursuit néanmoins ses études, encouragé par des voisins à l'ouïe délicate et des arènes trop éloignées. Choisit la filière Pub écossais option Pure Malt. Au retour se rapproche des montagnes, vit cerné par les livres et les cerveaux en construction.ÿDécouvre les concours d'écriture qui musclent le stylo. S'amuse à envoyer des histoires sombres à des inconnus qui ne lui ont rien fait.ÿNouvelliste plusieurs fois primé en noir, Grand Prix de la police de Liège, Prix Agostino de la nouvelle policière et lauréat récidiviste (Fureur du noir de Lamballe, Noires de Pau, Ancres Noires du Havre, La Ferté sous Polar, Chien jaune de Concarneau ou Vaison polar), y prend goût, persévère ... et publie son premier roman.

empty