IF BEALE STREET COULD TALK

Anglais IF BEALE STREET COULD TALK (édition en anglais)

  • Penguin Uk
  • Parution : 27 octobre 2018 - création : 15 décembre 2018

Résumé

The inspiration for the upcoming feature film from Oscar award-winning director Barry Jenkins 'Achingly beautiful' Guardian Harlem in the 1970s: the black soul of New York City. Tish is nineteen and the man she loves - her lifelong friend and the father of her unborn child - has been jailed for a crime he did not commit. As their families come together to fight for his freedom, will their love be enough? 'Soulful . . . Racial injustice may flatten "the black experience" into one single, fearful, constantly undermined way of life - but black life, black love, is so much larger than that . . . It's one of the signature lessons of Baldwin's work that blackness contains multitudes' Vanity Fair ' If Beale Street Could Talk affirms not only love between a man and a woman, but love of a type that is dealt with only rarely in contemporary fiction - that between members of a family' Joyce Carol Oates

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9780241384503
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 192 Pages

Série : Non précisée

James Baldwin

James Baldwin (1924-1987), connu pour son oeuvre de romancier et de dramaturge, presque intégralement traduite en français, est également un auteur profondément politique.ÿÉcartelé entre les partisans de Luther King et du mouvement des droits civiques d'un côté et les partisans du nationalisme et du séparatisme racial, Baldwin n'aura de cesse de tenter d'établir des ponts entre ces deux courants de la lutte des Noirs américains.ÿDans ses essais, de Chronique d'un pays natal à La prochaine fois le feu, en passant par Le racisme en question, Baldwin tente de faire émerger une voix singulière sur la question de l'oppression raciale et des stratégies de lutte.ÿC'est son admiration pour Malcolm X, ainsi que sa défiance vis-à-vis de la Nation of Islam qui le pousseront à livrer sa propre version de Malcolm, après l'assassinat de ce dernier, suivi quelques années plus tard par celui de Martin Luther King.

empty